Pourquoi les bébés ont souvent le hoquet ? 

hoquet bébé

Le hoquet peut être une source d’inquiétude pour la plupart des parents. Pourtant, il s’agit d’un phénomène naturel qui arrive de temps à autre aux bébés. De manière générale, on peut dire qu’il n’y a aucune crainte à avoir concernant le hoquet. D’ailleurs, ce dernier disparaît en quelques minutes. Dans cet article, retrouvez pourquoi votre bébé a le hoquet.  

Le hoquet, c’est quoi au juste ?  

On peut définir le hoquet comme étant une contraction répétée et involontaire des muscles respiratoires, notamment le diaphragme. Il s’agit du muscle principal de la respiration qui sépare la cavité thoracique de la cavité abdominale.  

Durant cette contraction musculaire, l’air afflue massivement et la glotte qui se trouve à l’entrée des voies respiratoires se ferme. Cela entraîne une vibration des cordes vocales, ce qui produit le « hic » du hoquet. Le mouvement des muscles inspiratoires provoque des secousses, qui peuvent paraître impressionnantes sur un bébé.  

Le hoquet est un phénomène qui peut toucher n’importe qui et même les nourrissons, dès la 20e semaine de vie fœtale.  

Pourquoi les nourrissons ont autant le hoquet ? 

Votre bébé a le hoquet ? C’est tout à fait normal. Cela est dû à son anatomie. En effet, le nerf phrénique commandant le diaphragme se trouve à proximité des voies digestives. Celui-ci longe l’œsophage dans la gorge et dans le thorax. Lorsque le nourrisson avale de la nourriture ou un liquide, cela va légèrement distendre l’œsophage, ce qui peut irriter le nerf.  

Il entraîne ainsi la contraction du diaphragme et provoquer le hoquet. En grandissant, le nerf va s’écarter légèrement de l’œsophage, ce qui va limiter le hoquet.  

Mais il faut savoir que l’irritation du nerf phrénique peut aussi provenir de l’estomac, qui se trouve sous le diaphragme. Lorsque l’estomac se dilate, avec le repas, le nerf va effectivement exercer une pression sur ce dernier, ce qui va entraîner une réaction du nerf phrénique. À noter que les systèmes digestifs et nerveux sont immatures à cet âge. Ils réagissent ainsi dès qu’ils sont un peu titillés.  

Quelles sont les différentes causes du hoquet ?  

Quand votre bébé a le hoquet, vous devez savoir qu’il peut y avoir différentes causes :  

  • Repas consommés rapidement ou trop copieux : l’estomac va se dilater à cause d’un excès de nourriture ou d’air. Le hoquet peut aussi survenir lors d’une alimentation au sein ou au biberon ; 
  • Sur-stimulation : à cause d’une excitation importante ; 
  • Anxiété : le diaphragme réagit avec les émotions. Le bébé respire rapidement et superficiellement lorsqu’il a peur ; 
  • Changement de position ; 
  • Reflux : ce phénomène survient régulièrement chez les bébés. Le sphincter de ces derniers ne fonctionne pas encore normalement. L’œsophage va alors s’irriter, entraînant le hoquet.  

Hoquet chez les bébés : faut-il s’en inquiéter ? 

Le hoquet disparaît généralement après quelques minutes après avoir apparu. Si ce phénomène peut être impressionnant pour les parents, celui-ci n’est pas douloureux pour les nourrissons. Certains de ces derniers arrivent même à s’endormir avec. Normalement, le bébé peut se mettre à pleurer pour montrer son mécontentement si le hoquet dure trop longtemps. 

On peut alors dire qu’il n’y a rien à craindre si votre bébé a le hoquet. Toutefois, si le phénomène est associé à une fièvre, des vomissements ou d’autres symptômes, il serait plus prudent de faire appel à un pédiatre. Vous pouvez aussi le mentionner lors de vos visites de contrôle si le hoquet devient trop fréquent.  

Crises de hoquet : comment les éviter ? 

Après l’avoir nourri au biberon ou après un repas, placez votre bébé contre vous en position verticale pendant environ 20 minutes. Cela favorise la digestion.  

Si cela ne suffit pas à éviter le hoquet, ajuster le débit de la tétine du biberon, pour que le bébé boive moins vite. Vous devez également incliner le biberon lorsque vous le nourrissez pour qu’il soit rempli de lait. Cela permet d’éviter la rentrée d’air.  

Crise de hoquet : comment l’arrêter ?  

Une fois que le hoquet arrive, il est pratiquement impossible de l’arrêter. La seule solution est d’être patient et d’attendre qu’il passe.  

Néanmoins, pour apaiser votre bébé (le hoquet provoque de l’agacement chez le nourrisson), vous pouvez le divertir avec un jeu d’éveil par exemple ou le bercer. Sinon, en dehors des repas, vous pouvez aussi lui donner un biberon d’eau ou lui donner le sein pour faire passer le hoquet.  

Lire aussi : Qu’est-ce qu’un bourgeon dentaire ?